Honfleur 2013, galerie Bourdette Gorzkowski

Évaluer cet élément
(1 Vote)

IMG 6119vernissageEn août et septembre 2013, Danielle Bourdette Gorzkowski expose plus de 60 toiles de Serge Labégorre, pour la plupart très récentes.

Un accrochage puissant, fort et bouleversant.

Un accrochage doublé de l'exposition des sculptures de Annick Leroy, sculpteur figuratif contemporain.

Le vernissage, le 10 août 2013 en fin d'après-midi, rassembla de très nombreux amateurs et collectionneurs. Touchés, impressionnés, émus.

Un bel article a été consacré à l'artiste et à sa galeriste, pour cet évènement 2013, dans Ouest France (jeudi 15/08/2013), sous le titre : Labégorre, peintre expressionniste et esthétique.

Les captivants portraits expressionnistes de Serge Labégorre sont exposés à la Galerie Bourdette, Honfleur, jusqu'au 22 septembre.

La galerie Bourdette-Gorzkowski expose Serge Labégorre, un artiste contemporain considéré comme l'un des plus grands peintres expressionnistes français.
C'est un peu comme prendre une claque... En pénétrant dans la galerie Bourdette-Gorzkowski, l'œuvre de Serge Labégorre nous accapare immédiatement. Est-ce la palette saillante de rouge et de noir qui attire de manière presque magnétique notre regard ? Certainement... Mais cette peinture, incontestablement forte et directe, est aussi beaucoup plus subtile : « L'écriture de Labégorre est fulgurante et les contrastes de couleurs sont violents, confie Danielle Bourdette. Mais il se dégage aussi une certaine humanité qui nous invite à la méditation. »

Le secret de Labégorre est peut-être là, dans cet équilibre entre le réel et l'imaginaire, le vice et la vertu, la vie et la mort, la peur et l'harmonie...
Crucifixions, vanités et portraits
Mais commençons notre visite. Danielle Bourdette a choisi d'exposer des œuvres récentes de l'artiste. On y retrouve son sujet de prédilection : l'homme. Crucifixion, vanités et portraits se succèdent au fil des cimaises. Les hommes d'église sont omniprésents. Ces cardinaux, ces prélats aux visages austères et hiératiques nous pénètrent. Leurs visages de traits noirs ou crayeux, leurs cicatrices et leurs corps hérissés de balafres confèrent une intensité émotionnelle plus intrigante qu'inquiétante. En réalité, ils nous questionnent sur notre propre existence.

Ce n'est donc pas un hasard si Serge Labégorre est reconnu comme l'un des plus grands peintres expressionniste encore vivant : « Il est le chef de file de nombreux jeunes artistes, poursuit Danielle Bourdette. Il a exposé dans la chapelle de la Sorbonne, dans les grandes galeries parisiennes, aux États-Unis, de Los Angeles à New York en passant par Chicago. »
À Honfleur, Labégorre rentre par effraction dans notre âme. Le plus extraordinaire est qu'on ne demande qu'une chose, qu'il force à nouveau la serrure de notre inconscient !

Serge Labégorre, galerie Bourdette-Gorzkowszki, quai Sainte-Etienne.
Jusqu'au 22 septembre, ouvert de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h. Le dimanche de 11 h à 13 h et de 15 h à 19 h. Fermeture le mardi.


 Serge Labégorre et Danielle Bourdette lors du vernissage.

Voir la video réalisée par Comm'On Productions - Hossegor ; images Sophie Labégorre.

Lu 4752 fois Dernière modification le mardi, 21 janvier 2014 16:14

Laissez un commentaire