Hossegor (octobre novembre 2011)

Évaluer cet élément
(1 Vote)

vernissage Hossegor Invité exceptionnel de l'exposition d'Automne de la Ville d'Hossegor, Serge Labégorre a investi les cîmaises des salons du Casino d'Hossegor en octobre et novembre 2011 (ci-contre en compagnie d'Anne Tautou, au centre, chargée de la communication à la Mairie de Soorts Hossegor).

Une magnifique exposition organisée par la municipalité et l'office de tourisme de la célèbre station balnéaire du sud aquitain.

Une exposition naturelle pour ce peintre basco-béarnais qui séjourne depuis sa jeunesse dans cette magnifique ville, chaque été ou presque. Ville et région qu'il découvrit avec son épouse et ses enfants grâce à un hossegorien ami, Jacques Cherprenet*. Monsieur Cherprenet dont la famille était également proche de celle du Maire de Soorts Hossegor, le docteur Xavier Soubestre.
ll y eut ainsi beaucoup d'affection et d'attention lors du vernissage, dont vous pouvez suivre le diaporama.

 Discours lors du vernissage Hossegor« C’est à Hossegor plus qu’ailleurs que tu trouveras les émotions immédiates et l’allégresse qui font un bel été au bord de l’Atlantique ! »C’est à peu près ce que m’a dit Jacques Cherprenet, Hossegorien d’exception, en m’accueillant au seuil de la villa Linda, avenue du Point d’Orgue.J’avais eu le privilège d’être son collègue au lycée de Pau et surtout celui de devenir son ami. J’allais le rester sa vie durant et fréquenter avec les miens, bien au-delà de sa mort, ces lieux qu’il avait tant aimés.Peut-être parce que leur douceur élégante, leur splendeur océane furent pour moi la trêve nécessaire que je cherchais inconsciemment à mon inquiétude de peintre et au nocturne de mes recherches secrètes.Ici on est dans le concret, dans le visible d’une lumière admirable, on baigne dans une nature très charnelle, dans la sensualité de la beauté du monde.

Serge Labégorre (pour la préface du catalogue réalisé par Raphaèle de Gorostarzu, peintre et graphiste, pour la Mairie d'Hossegor)

 

LABÉGORRE à HOSSEGOR

Jalonnant la vie de Serge Labégorre, il est des lieux, des territoires.
Sa carte géographique autant que génétique couvrirait l’Aquitaine, avec quelques villes repères, quelques espaces clés : le bordelais, le Pays Basque et le Béarn, la côté sud des Landes.
Bordeaux, Libourne… Biarritz, Aramits, Pau, Fronsac et… Hossegor. Hossegor et ses sœurs voisines.

Serge Labégorre est né bordelais, d’une famille girondine et basco-béarnaise. Au cœur de cette figure géographique, à hauteur de Biarritz ou du Béarn, il y a ces terres landaises accrochées à la côte, bordant l’accès marin aux grands voyages atlantiques, depuis le port de Capbreton, depuis le lac d’Hossegor.
Dès les années 60, Serge et sa famille ont trouvé chaque année sur ces rives le lieu propice à une longue coupure, un mois de repos et d’abandons, à la lumière, à l’eau, à cet air odorant, transparent, naissant dans la clarté si pure d’un matin de juillet, pour s’éteindre dans le rose ou l’orange, dans l’or d’un soir d’été.
Un grand ami, Hossegorien cultivé et fraternel lui avait donné le virus de cette ville, de cette côte, de l’océan d’ici. Cet océan différent de celui de Biarritz qui éduqua son cœur d’enfant et de jeune homme : un peu plus confortable dans ce golf large et généreux pour y dire ses colères comme ses langueurs.

Près de 50 ans de vie, pas tout à fait commune mais de rendez-vous réguliers, marquant l’appartenance, l’origine, la matière de l’homme : une exposition Labégorre à Hossegor, au-delà de la rime, c’était si naturel.

Les cimaises du casino vont donc accueillir, dès le 22 octobre, les œuvres les plus récentes de ce grand figuratif français, mais également des œuvres de jeunesse, des « œuvres d’Hossegor » : sa femme et ses filles à la plage, les villas, Biarritz, les corps, le soleil et la plage, les promenades de bord de mer…
C’est tout le « sel » de cette exposition : l’occasion pour le sud aquitain de découvrir le travail de l’un de ses fils, peintre prolifique et puissant (plus de 70 toiles exposées), et quelques témoignages de cette vie parmi eux, anonyme et heureuse, toiles issues de la collection familiale.
Une grande partie de ces œuvres reviennent tout juste du Clos des Cimaises, près de La Rochelle : papes, crucifixions, grandes figures et nus, mais aussi quelques crânes et paysages. Et repartirons pour Béziers quelques semaines plus tard.

Si, de Bordeaux à Bilbao ou Pau, en passant par Biarritz ou Mont de Marsan, des amateurs de peinture n’ont encore eu l’occasion de voir en vrai l’œuvre « large », généreuse, courageuse et« debout » de Labégorre, voici une belle opportunité. Celle également de découvrir la région, magnifique, et le sporting Casino d’Hossegor bel exemple de style art déco basco landais, dans les salles duquel la Ville et l’Office de Tourisme organisent de réguliers rendez-vous culturels, dont deux expositions de peinture, au printemps et à l’automne, et un salon littéraire, en été.

Sporting Casino d’Hossegor. Exposition organisée par la Ville de Soorts Hossegor et l’Office de Tourisme. Du 22 octobre au 6 novembre. Vernissage le 21 octobre en soirée. Entrée libre de 11h à 17h.

 

Lu 2786 fois Dernière modification le lundi, 06 mai 2013 14:55

Laissez un commentaire