mercredi, 06 mars 2013 11:02

Création

"La création artistique est un chemin de prière, de transfiguration du quotidien. Rien de plus imaginaire que la réalité.
Il faut une certaine incohérence par où se faufile la créativité.
Il y a à un moment donné comme une sorte d’autonomie créatrice de la peinture où elle agît en quelque sorte pour elle-même.
Voilà comment ça commence.
Après il faut une expérience physique. Le corps peut nous aider. Il ne faut pas le refreiner. C’est par lui que vient l’élan où se faufile la créativité, sinon ça n’existe pas."

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 11:02

Main d'oeuvre

"Je suis la main d’œuvre de forces profondes enfouies."

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 11:02

L'art au dessus de la pensée

"L’art est un degré de connaissance au dessus de la pensée. Toute l’humanité me regarde dans le regard d’autrui. Le visage est la trace de celui qui s’en va. La peinture c’est le contact d’un corps avec un corps. Tout artiste connaît cette relation à la corporéité."

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 11:01

L’émotion esthétique

"L’émotion esthétique est ce qu’il y a de plus haut en l’homme. Elle est de l’ordre du spirituel. C’est elle qui nous fait part de la médiocrité, du désenchantement des jours."

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 11:00

je préfère la folie

"Nous sommes toujours guettés par deux précipices, le délire et la rigueur de la raison, elle suppose des métamorphoses mais je préfère la folie."

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 11:00

Le concept

« Il y a d’abord la pratique et l’expérience. Le concept ne vient qu’après, pour les éclairer. »

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 10:59

Sensoriel-rationnel...

« Le vieux dualisme Sensoriel-Rationnel… Je rationalise en rentrant à l’atelier. Puis j’accroche ma raison à la patère. Je laisse faire le corps. »

Publié dans réflexions
mercredi, 06 mars 2013 10:59

Le regard d'autrui

« Un instant toute l’humanité me regarde dans le regard d’autrui… »

Publié dans réflexions

Critiques de partout, différents en nous-mêmes, nous répétons depuis si longtemps avec une unanimité parfaite que Serge Labégorre est l'un des meilleurs peintres de son temps, qu'une simple annonce paraîtrait suffire à une nouvelle exposition de notre "International Libournais", ou tout au plus l'énoncé des toiles, pour que les amateurs aillent aux galeries : le nom de Labégorre est une certitude.

Or, Labégorre s'il nous a conquis, n'a pas fini de conquérir l'immense champ de la peinture. Certes, il l'avait soumis au joug de sa technique. Mais il creuse maintenant profondément cet humus où a germé tant d'art. Et le soc met à jour des richesses nouvelles.

Publié dans textes & critiques
dimanche, 03 mars 2013 17:15

Egypte (printemps 2008)

IMG 7099bSerge Labégorre fut l'invité de la semaine française en Egypte, organisée par l'ambassade de France à Alexandrie.

En compagnie de représentants d'autres arts (dont Laure Colombani pour le cinéma, Daniel Piccouli pour la littérature et Richard Galiano pour la musique), il a animé divers évènements et rencontres, en avril 2008.

Occasion pour notre peintre français d'échanger avec de jeunes artistes égyptiens, passionnés et curieux ; toujours un vrai plaisir pour Serge Labégorre, accompagné de son épouse, Rosy, pour ce déplacement.

(Photo ci-contre : Serge Labégorre lors de l'installation de l'exposition, en compagnie de Brigitte Rémer, de l'Ambassade de France)

Publié dans expositions passees
Page 2 sur 4