" J'éprouve toujours un vif plaisir à visiter une exposition de Serge Labégorre (écrit, en octobre 1968, Daniel Saunier dans le Courrier Français). Ce jeune Libournais est l'un de nos meilleurs Girondins. Sa vigueur, son coloris ont quelque chose de sain.

Publié dans textes & critiques

Critiques de partout, différents en nous-mêmes, nous répétons depuis si longtemps avec une unanimité parfaite que Serge Labégorre est l'un des meilleurs peintres de son temps, qu'une simple annonce paraîtrait suffire à une nouvelle exposition de notre "International Libournais", ou tout au plus l'énoncé des toiles, pour que les amateurs aillent aux galeries : le nom de Labégorre est une certitude.

Or, Labégorre s'il nous a conquis, n'a pas fini de conquérir l'immense champ de la peinture. Certes, il l'avait soumis au joug de sa technique. Mais il creuse maintenant profondément cet humus où a germé tant d'art. Et le soc met à jour des richesses nouvelles.

Publié dans textes & critiques