Les Anglais réservent à Labégorre d'élogieuses critiques à l'occasion de ses expositions en Angleterre.

Monsieur R.H. Bowden, dans Arts Review, écrit en mai 1968 :

"Serge Labégorre appartient à cette famille de peintres néo-réalistes français qui nous fut révélée par Buffet, Minaux, Guerrier. Comme eux il a franchi la Manche pour une première exposition en Grande Bretagne.

Publié dans textes & critiques

Et Claude Giaud, dans la France (octobre 1968) :

"Plus que tout autre, Serge Labégorre sait exalter la sensualité de la couleur. Ses rouges, ses blancs et ses noirs éclatent en ce moment à la Galerie du Fleuve, dans des compositions d'un réalisme certain et nourries d'une puissante sève.

Publié dans textes & critiques