Les Anglais réservent à Labégorre d'élogieuses critiques à l'occasion de ses expositions en Angleterre.

Monsieur R.H. Bowden, dans Arts Review, écrit en mai 1968 :

"Serge Labégorre appartient à cette famille de peintres néo-réalistes français qui nous fut révélée par Buffet, Minaux, Guerrier. Comme eux il a franchi la Manche pour une première exposition en Grande Bretagne.

Publié dans textes & critiques

Critiques de partout, différents en nous-mêmes, nous répétons depuis si longtemps avec une unanimité parfaite que Serge Labégorre est l'un des meilleurs peintres de son temps, qu'une simple annonce paraîtrait suffire à une nouvelle exposition de notre "International Libournais", ou tout au plus l'énoncé des toiles, pour que les amateurs aillent aux galeries : le nom de Labégorre est une certitude.

Or, Labégorre s'il nous a conquis, n'a pas fini de conquérir l'immense champ de la peinture. Certes, il l'avait soumis au joug de sa technique. Mais il creuse maintenant profondément cet humus où a germé tant d'art. Et le soc met à jour des richesses nouvelles.

Publié dans textes & critiques