« Être peintre exige de l’épaisseur, un regard et, sans doute, un trajet singulier.
S’il y a un excès chez Labégorre, c’est bien un excès d’identité. Depuis toujours, il a une passion inguérissable, la peinture. Il s’y est investi corps et âme, sans itinéraire ni plan, à coups d’émotions.
En retour, sa peinture tisse une immédiate complicité avec celui qui la regarde, parce qu’elle a une correspondance avec les hommes, avec la vie, avec les grandes secousses du monde.
D’où la violence extrême de ses toiles, à laquelle le visage qu’il privilégie, échappe.
Les corps déstructurés, déchirés sont, eux, écrits en tracés fulgurants sur un ciel noir d’affiche.
Peindre non plus quelque chose mais quelqu’un, peut déclencher des énergies cosmiques.
Toute la thématique de Labégorre réside dans cette tension entre l’intériorité d’un regard et la folie qui l’entoure.
C’est de cet antagonisme que naît le choc. »

Publié dans textes & critiques
mardi, 11 décembre 2012 13:54

Hossegor (octobre novembre 2011)

vernissage Hossegor Invité exceptionnel de l'exposition d'Automne de la Ville d'Hossegor, Serge Labégorre a investi les cîmaises des salons du Casino d'Hossegor en octobre et novembre 2011 (ci-contre en compagnie d'Anne Tautou, au centre, chargée de la communication à la Mairie de Soorts Hossegor).

Une magnifique exposition organisée par la municipalité et l'office de tourisme de la célèbre station balnéaire du sud aquitain.

Une exposition naturelle pour ce peintre basco-béarnais qui séjourne depuis sa jeunesse dans cette magnifique ville, chaque été ou presque. Ville et région qu'il découvrit avec son épouse et ses enfants grâce à un hossegorien ami, Jacques Cherprenet*. Monsieur Cherprenet dont la famille était également proche de celle du Maire de Soorts Hossegor, le docteur Xavier Soubestre.
ll y eut ainsi beaucoup d'affection et d'attention lors du vernissage, dont vous pouvez suivre le diaporama.

Publié dans expositions passees
samedi, 01 décembre 2012 12:08

Bordeaux Base sous marine (avril mai 2005)

bordeaux76bVAvril, mai et juin 2005, la Ville de Bordeaux consacre une immense exposition rétrospective au peintre Serge Labégorre.
Plus de 100 000 visiteurs se sont rendus dans ce lieu singulier et puissant, à la rencontre d'une oeuvre pareillement profonde et sans artifice. L'oeuvre d'un artiste basco béarnais né en banlieue Bordelaise (Talence), en 1932, plus exposé hors de son territoire natal qu'au sein de ses frontières. "Bordeaux offre enfin à l'un de ses grands hommes l'hommage qu'il mérite" écrivait Gérard Gamand dans l'éditorial du numéro de Azart consacré à cette exposition majeure. Exposition inaugurée le mercredi 6 avril 2005 à 18h par Hugues Martin, alors Maire de Bordeaux ; prolongeant ainsi la tradition instaurée par Jacques Chaban Delmas qui ne ratait aucune exposition du peintre, à Bordeaux ou Paris.
"Serge Labégorre traite depuis toujours de la figure humaine. Il ne cesse de peindre des corps et des visages, et mène une réflexion permanente sur la condition humaine.
L'exposition propose une centaine d'oeuvres avec comme fil conducteur la présence de ces corps et les regards croisés de ces visages." (extrait du dossier de presse)

 

Publié dans expositions passees