"L'angoisse de l'au-delà habite le coeur de l'homme et il y a des réponses naturellement dans la religion". Cette citation de Serge Labégorre peut expliquer a elle seule la présence dans son oeuvre des hommes d'églises. Des cardinaux aux prélats en passant par les quatre toiles de crucifixion, il y a quelque chose de sacré dans cette exposition. Les portraits où dominent le rouge, le violet ou la couleur pourpre sont d'une troublante humanité. La dimension des toiles (2 mètres sur 1, 30 mètre) ajoutent de l'intensité aux personnages., tous semblent questionner le visiteur sur sa propre existence.
L'artiste né en 1932 à Talence est un pur autodidacte. Après avoir intégré à 23 ans, le cercle très prisé des Indépendants et exposé au Salon de la jeune peinture au Musée de l'art moderne à Paris, Serge Labégorre a poursuivi une brillante carrière qui l'a amené à participer à de nombreuses expositions.

Présentation reportage France 3 - Exposition "es reliefs de l'âme", Mérignac - Gironde. 2008.

 

Publié dans textes & critiques
mercredi, 06 mars 2013 11:01

La grande peinture

"Derrière la grande peinture il y a le dévoilement de l’invisible, l’interprétation qui est enfin comme l’histoire de l’esprit."

"Les grands créateurs de la fin du XIXème et du XXème siècle n'ont jamais cessé de s'abreuver à des sources sacrées. Il y a un langage clair, unversel, immédiatement fascinatoire et bouleversant : le langage de la peinture. Sa trame est faite de bien des rivières souterraines, d'influences, de présences et de vécu, qui annoncent fièrement leurs couleurs ! A nous de les lire."
(extrait du discours de Serge Labégorre lors du vernissage à Martignana di PO, Italie - galerie DondolandoArte - octobre 2012)

Publié dans réflexions