serge15052009 400Du 10 juillet au 22 août 2010, Serge Labégorre était l'invité de la Galerie Danielle Bourdette-Gorzkowski, quai Saint Etienne, à Honfleur.

Cette excellente galerie défend le travail du peintre expressionniste français depuis plusieurs années.

"Ces visages dont je n'aurais pu lever le mystère, la prégnance de ces regards qui se posent sur moi, je les trace en prééminence sur la toile.

Il n'y a pas une seule peinture que j'ai signée, sans cette obsessionnelle présence de la figure humaine, de la haute silhouette d'un corps, né de la nuit à coups de sabres et qui saigne du dedans de moi."
Serge Labégorre, extrait de sa préface du catalogue de l'exposition.

Publié dans expositions passees
vendredi, 01 mars 2013 20:11

Lidia Harembourg. Critique d’art.

«Qui regarde l'autre ?

Face à ces portraits hiératiques et puissants, nous sommes confrontés à une réalité, tout en nous faisant complices d'une introspection humaine, brutale. Labégorre peint dans l'urgence d'une capture visuelle volant son intimité au modèle. L'irruption violente du visage, travaillé en séquences s'oppose au reste du corps en partie esquissé et largement peint. Dans sa frontalité, la figure monte du champ pictural brossé d'un geste impulsif, mais réfléchi.

Labégorre affronte la matière pour saisir la vie, ransmuer ces larges balafres roses, vermillon ou carmen en désir et en tendresse de chair. De la texture travaillée en épaisseur surgissent de prus moments picturaux qui s'inscrivent dans une dialectique du visible et du dissimulé.

Publié dans textes & critiques